Vous êtes ici : Accueil / Détail du document

Document

Ce document vous intéresse ?

Parmi les avis

"Ailefroide" est un récit autobiographique. Jean-Marc Rochette, dessinateur du mythique "Transperceneige" dans les années 80, a eu une autre passion avant la bande dessinée, lorsqu'il était adolescent : celle de l'alpinisme. Au point de vouloir en f...

Ailefroide : altitude 3.954

Livre

Ailefroide : altitude 3.954

Auteur :


Contributeurs :
Editeur : Casterman. Bruxelles
Année de publication : 2018
Resumé: De Grenoble à la Bérarde en mobylette. Des rappels tirés sur la façade du Lycée Champollion. Avec l'exaltation pure qui tape aux tempes, quand on bivouaque suspendu sous le ciel criblé d'étoiles, où qu'à seize ans à peine on se lance dans des grandes voies. La Dibona, le pilier Frendo, le Coup de Sabre, la Pierre Alain à la Meije, la Rébuffat au Pavé : le Massif des Ecrins tout entier offert comme une terre d'aventure, un royaume, un champ de bataille parfois. Car la montagne réclame aussi son dû et la mort rôde dans les couloirs glacés. Un récit autobiographique et initiatique qui montre comment le rêve brisé de devenir guide de montagne donne naissance à un parcours d'artiste.

ISBN : 978-2-203-12193-5
EAN : 9782203121935
Langue : français
Description physique :

  • 1 vol. (296 p.). illustrations en couleur. 27 x 20 cm

Centre d'intérêt Alpinisme

Genre Bande dessinée adulte / autobiographie

Sujet : Bande dessinée adulte / autobiographie ; Alpinisme


Évaluation des lecteurs :

5/5 étoiles 1 avis

Vérification des exemplaires disponibles ...

Avis des lecteurs

  • 5/5 étoiles Récit initiatique et célébration de la montagne, Le 08 avril 2019 à 17:07
    par Michel, BdP Ajaccio

    "Ailefroide" est un récit autobiographique. Jean-Marc Rochette, dessinateur du mythique "Transperceneige" dans les années 80, a eu une autre passion avant la bande dessinée, lorsqu'il était adolescent : celle de l'alpinisme. Au point de vouloir en faire son métier et de devenir guide de haute-montagne. Il raconte ici cette passion, dévorante et frénétique, son acharnement à vouloir conquérir les sommets les plus difficiles. Cet album de près de 300 pages est superbe, aussi bien pour ses dessins que pour ses dialogues. L'auteur n'épargne rien à son lecteur, ni les relations difficiles qu'il entretient avec sa mère, ni le risque palpable, ni la perte d'amis. Un roman graphique intimiste, qui mêle aventure humaine et dépassement de soi. Que l'on soit amateur ou non de haute montagne, il serait dommage de passer à côté de ce récit.