Vous êtes ici : Accueil / Détail du document

Document

Ce document vous intéresse ?

Parmi les avis

Après ‘Chanson douce’ (Prix Goncourt 2016), Leila Slimani, l’écrivain franco-marocaine, quitte le milieu bourgeois parisien et se lance dans ce qui sera une saga familiale, en trois volumes, largement inspirée de l’histoire de sa propre famille. O...

pays des autres (Le)

Auteur :


Editeur : Gallimard. Paris
Année de publication : 2020
Resumé: Après la Libération, Mathilde, une jeune Alsacienne, et Amine Belhaj, un Marocain ancien combattant dans l'armée française, s'installent à Meknès. Dans cette ville où le système de ségrégation coloniale s'applique rigoureusement, le couple doit se battre pour faire sa place, entre sacrifices, humiliations et racisme. Une histoire inspirée par la grand-mère de l'auteure qui se clôt en 1956.

ISBN : 978-2-07-288799-4
EAN : 9782072887994
Langue : français
Description physique :

  • 1 vol. (365 p.). 21 cm

Série : pays des autres (Le), volume 1

Autres documents de la même série


Centre d'intérêt Maroc

Sujet : Maroc


Évaluation des lecteurs :

5/5 étoiles 1 avis

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté cet ouvrage ont aussi emprunté

chaussures-italiennes-(Les)

chaussures italiennes (Le... / Mankell, Henning (1948-.....

Avis des lecteurs

  • 5/5 étoiles Une saga familiale inspirée d'une histoire vraie, Le 20 juillet 2020 à 10:12
    par Françoise, médiathèque de Petreto Bicchisano

    Après ‘Chanson douce’ (Prix Goncourt 2016), Leila Slimani, l’écrivain franco-marocaine, quitte le milieu bourgeois parisien et se lance dans ce qui sera une saga familiale, en trois volumes, largement inspirée de l’histoire de sa propre famille. On fait connaissance avec le couple d’Amine et Mathilde : lui, soldat combattant en Alsace, pendant la Seconde Guerre mondiale et elle, sa jeune épouse alsacienne, qui retournent vivre au pays, près de Meknès où Amine travaillera d’arrache-pied à rendre fertile une terre aride et à monter sa propre exploitation agricole. Ce premier volume couvre la période allant de 1947 à 1956, début des émeutes nationalistes au Maroc. Le thème récurrent, à travers une étude fine de ce que fut la colonisation française dans le Protectorat, est sans nul doute le thème de la différence : le titre ‘Le pays des autres’ dit tout ! Le couple franco-marocain est étranger au Maroc comme il aurait pu l’être en France, ni tout à fait indigène ni tout à fait colon. Les personnages féminins tiennent la première place dans ce roman : elles sont des étrangères dans le pays des autres, celui des hommes. Mathilde, épouse et mère aimante est tiraillée entre le rêve et l’amour et se frotte à la dure condition, faite encore à la femme dans son nouveau pays, au poids des traditions, incarné par sa belle-mère Mouilala, son beau-frère Omar qui pourtant, lutte pour l’émancipation de son pays mais a du mal à accepter l’émancipation personnelle de sa propre sœur Selma. Beaucoup d’autres personnages secondaires aident à rendre vivante et réaliste la description du pays et des soubresauts de son histoire et l’on a hâte de découvrir quel nouveau pays s’offrira à nous dans les prochains volumes.