Vous êtes ici : Accueil / Détail du document

Document

Ce document vous intéresse ?

Parmi les avis

Akira Mizubayashi, écrivain japonais vivant à Tokyo, professeur de français, écrit directement dans notre langue pour raconter une histoire émouvante qui se déroule en deux temps : d’abord en 1938, durant la guerre sino-japonaise, menée par l’Empi...

Ame brisée

Auteur :


Editeur : Gallimard. Paris
Année de publication : 2019
Collection : Blanche
Resumé: Tokyo, 1938. En pleine guerre sino-japonaise, trois étudiants chinois se réunissent régulièrement autour de Yu, professeur d'anglais, afin d'assouvir leur passion commune pour la musique classique. Un jour, la répétition est interrompue par des soldats et le quatuor, accusé de comploter contre le pays, est violemment embarqué. Caché dans une armoire, Rei, le fils de Yu, assiste à la scène. Electre 2019

ISBN : 978-2-07-284048-7
EAN : 9782072840487
Langue : français
Description physique :

  • 1 vol. (237 p.). 21 x 14 cm

Centre d'intérêt Ecrivain d'origine japonaise ; Prix des libraires 2020 ; Musique

Genre Roman contemporain français

Sujet : Roman contemporain français ; Ecrivain d'origine japonaise ; Prix des libraires 2020 ; Musique


Évaluation des lecteurs :

5/5 étoiles 1 avis

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté cet ouvrage ont aussi emprunté

vie-ordinaire-(La)

vie ordinaire (La) / Van Reeth, Adèle (16/12/1...

Une-rose-seule-:-roman

Une rose seule : roman / Barbery, Muriel

YOGA

YOGA / Carrère, Emmanuel

Libertango

Libertango / Deghelt, Fredérique

Tous-les-hommes-n'habitent-pas-le-monde-de-la-même-façon

Tous les hommes n'habiten... / Dubois, Jean-Paul (1951-....

Avis des lecteurs

  • 5/5 étoiles Un roman tout en délicatesse, une ode à la musique, Le 11 janvier 2021 à 15:41
    par Françoise, médiathèque de Petreto Bicchisano

    Akira Mizubayashi, écrivain japonais vivant à Tokyo, professeur de français, écrit directement dans notre langue pour raconter une histoire émouvante qui se déroule en deux temps : d’abord en 1938, durant la guerre sino-japonaise, menée par l’Empire japonais contre la Chine dans une visée expansionniste. Un groupe de quatre musiciens : Yu, professeur d’anglais et trois de ses étudiants chinois, restés dans le pays sont des musiciens qui se réunissent dans un centre culturel, pour y répéter et jouer de la musique classique. Le petit garçon de Yu, Rei est là avec eux. Probablement dénoncés pour collaboration, ils sont arrêtés et Rei ne reverra jamais plus son papa ; il a cependant, grâce à la bienveillance d’un des militaires qui menaient l’opération, récupéré le violon de son père, qu’on avait presque entièrement brisé, son âme surtout (l’ âme est une pièce d'épicéa placée à l'intérieur de la caisse de résonance, maintenue verticalement entre le fond et la table). On retrouve 50 ans plus tard, en France, Rei qui a pris un nom français : Jacques Maillard, puisque il a été adopté par un couple, ami de son père. Le jeune garçon est devenu un luthier émérite. Avec sa compagne Hélène qui elle, fabrique des archers, ils vouent un culte aux instruments et à la musique.. La quête de Rei pour restaurer et ressusciter le violon de son père va aboutir et, par un concours de circonstances, il pourra imbriquer toutes les pièces du puzzle qui constituent son histoire. Un vrai régal donc, que ce récit et surtout, pour les amateurs de musique classique, et ceux qui la découvriront grâce à ce livre, ne manquez pas de prendre la peine d’écouter tous les morceaux qui y sont évoqués, notamment : le Quatuor en la mineur de Schubert dit Rosamund, la Gavotte en rondeau de Bach ou encore le Concerto « à la mémoire d’un ange » d’Alan Berg. Prix des libraires 2020