Vous êtes ici : Accueil / Détail du document

Document

Ce document vous intéresse ?

Parmi les avis

« Les mots sont de la nourriture pour ce qui s’envolera de mon corps quand je serai morte, ma musique à moi. C’est peut-être ce qu’on appelle une âme. Ces mots, je voudrais les emmener jusqu’au bout, gravés dans les feuilles de mon cahier, bien mie...

Né d'aucune femme

Auteur :


Editeur : Manufacture de livres (la). Paris
Année de publication : 2018
Resumé: "Mon père, on va bientôt vous demander de bénir le corps d’une femme à l’asile.̃ Et alors, qu'y-a-t-il d’extraordinaire à cela ? demandai-je.̃ Sous sa robe, c’est là que je les ai cachés.̃ De quoi parlez-vous ?̃ Les cahiers’ Ceux de Rose."Ainsi sortent de l’ombre les cahiers de Rose, ceux dans lesquels elle a raconté son histoire, cherchant à briser le secret dont on voulait couvrir son destin. Franck Bouysse, lauréat de plus de dix prix littéraires, nous offre avec 'Né d’aucune femme' la plus vibrante de ses oeuvres. Ce roman sensible et poignant confirme son immense talent à conter les failles et les grandeurs de l’âme humaine.

ISBN : 978-2-35887-271-3
EAN : 9782358872713
Langue : français
Description physique :

  • 333 p.. ill. en coul., couv. ill. en coul.. 20 cm

Centre d'intérêt SFL 2019 Romans de l'été

Genre Roman contemporain français

Sujet : Roman contemporain français ; SFL 2019 Romans de l'été


Évaluation des lecteurs :

5/5 étoiles 1 avis

Vérification des exemplaires disponibles ...

Ceux qui ont emprunté cet ouvrage ont aussi emprunté

Une-affaire-de-famille

Une affaire de famille / Kore-eda, Hirokazu - Aute...

Salina-:-les-trois-exils

Salina : les trois exils / Gaudé, Laurent. Auteur

Avis des lecteurs

  • 5/5 étoiles L'histoire de Rose, Le 12 juin 2019 à 16:34
    par Françoise, médiathèque de Petreto-Bicchisano

    « Les mots sont de la nourriture pour ce qui s’envolera de mon corps quand je serai morte, ma musique à moi. C’est peut-être ce qu’on appelle une âme. Ces mots, je voudrais les emmener jusqu’au bout, gravés dans les feuilles de mon cahier, bien mieux que des initiales sur un rocher » C’est Rose qui s’exprime ainsi dans ses cahiers confiés à un prêtre : elle y raconte l’innommable et le terrifiant de la vie d’une enfant de la campagne française, temps rudes et misérables, de la fin de notre 19ème siècle, peut-être. Elle est vendue par son propre père comme ‘bonne à tout faire’ à un riche maître de forges et à sa vieille sorcière de mère, enfermée dans un château puis un asile. Ce pourrait être un conte effrayant à la Barbe bleue mais Franck Bouysse sait mêler habilement les genres. L’histoire est distillée à plusieurs voix : celles des personnages qui vont mener Rose, vers son tragique destin. Grâce à une intrigue et un dénouement inattendu, l’auteur mène son personnage vers la résilience ; à moins, que ce ne soit ses propres mots à elle, l’écriture qui permette à Rose et, à travers elle, à toutes « les Roses humiliées » d’échapper à la servitude, à la désespérance et à l’oubli ! Un roman puissant, noir et lumineux à la fois, dont l’écriture et le propos rappellent parfois Maupassant, Bernanos ou Sylvie Germain ! A lire absolument !